PARTAGER

Le Collectif contre l’islamophobie en France estime qu’une vidéo de Natacha Polony justifie les initiatives du groupe d’ultradroite AFO, dont dix membres ont été interpellés. La journaliste y voit une preuve des carences de l’Etat contre l’islamisme.

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ne goûte guère les analyses de Natacha Polony. L’association a décidé ce 28 juin d’adresser un signalement au parquet de Paris pour «apologie du terrorisme» à l’encontre de la journaliste, présentatrice et essayiste qui surfe sur la thématique du souverainisme.

Au sujet des commentaires de @NPolony, le @ccif entend adresser un signalement au Parquet de Paris pour apologie du terrorisme.https://t.co/RzrlxrOhAM

Sur son site, Polony.tv, qui se présente comme le «média libre de la France souveraine», la journaliste éponyme, présidente d’un «Comité Orwell», consacrait le 26 juin une vidéo à l’arrestation, trois jours plus tôt, d’une dizaine d’individus soupçonnés de se préparer à mener des actions violentes à l’encontre de musulmans en France.

L’Etat ne lutte pas suffisamment contre l’islamisme, nous allons le faire à sa place

Et Natacha Polony de tenter le raisonnement audacieux suivant : «Alors ils y adjoignent, c’est vrai, des femmes voilées prises au hasard, ce qui signifie dans leur rhétorique et leur idéologie des personnes qui marquent leur appartenance à une conception rigoriste de l’islam», analyse-t-elle dans la vidéo, en parlant des membres du groupuscule AFO interpellés. Et de poursuivre : «Donc, ils envoient un message clair aux citoyens qui consiste à dire : “L’Etat ne lutte pas suffisamment contre l’islamisme, nous allons le faire à sa place”.»

SOURCE RT

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.