PARTAGER

Mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection, Tewfik Derbal, qui était encore le collaborateur d’Olivier Véran quelques semaines plus tôt, a cherché à monnayer son entregent auprès du nouveau ministre de la santé pour toucher une commission sur l’achat de masques FFP2. Devenu le collaborateur d’une députée LREM, il a démissionné à la suite de nos questions.

Alors que de nombreuses propositions sérieuses d’importateurs de masques ont été ignorées par le ministère de la santé, l’ancien collaborateur parlementaire d’Olivier Véran a tenté, mi-mars, de positionner une offre de masques FFP2 auprès du ministère, espérant toucher une commission d’apporteur d’affaires. La transaction n’a finalement pas eu lieu. Questionné par Mediapart, l’assistant, devenu entre-temps le collaborateur d’une autre députée LREM, ne voyait pas le problème, ni le conflit d’intérêts. Il a finalement démissionné 24 heures plus tard.

Lire la suite : Médiapart

Selon Mediapart, Tewfik Derbal, un ancien collaborateur du ministre de la Santé, a tenté de toucher une commission en plaçant auprès du ministère une offre de masques FFP2, à la mi-mars, en pleine pénurie.

Source : Profession Gendarme

Publicité