PARTAGER

En 2012, le candidat à la présidentielle ne souhaitait pas s’exprimer dans « un livre qui vienne encombrer les étagères parce que personne ne le lit ».

Ce que Nicolas Sarkozy peut enfin nous dire? L’ancien chef de l’État fait son retour ce jeudi 27 juin… dans les librairies, au travers d’un livre de souvenirs publié “sans arrière-pensée politique”, affirme-t-il. En 2012 pourtant, le candidat de l’UMP à la présidentielle ne souhaitait pas s’exprimer dans “un livre qui vienne encombrer les [étagères] parce que personne ne le lit”, expliquait-il alors en se démarquant de son adversaire de l’époque, François Hollande.

Lors de la campagne pour sa réélection en 2012, Nicolas Sarkozy avait déjà envisagé de publier un ouvrage pour s’expliquer devant les Français. Finalement, il avait privilégié le format de la lettre, sur le modèle de François Mitterrand en 1988. “C’est pas le moment, il y a la crise. Les Français, ils ont envie qu’on parle d’eux. Pas de moi”, jugeait-il alors. “Je n’ai pas voulu d’un livre qui vienne encombrer les entrepôts parce que personne ne le lit”, confirmait-il en avril.

Judicieusement programmée après la défaite prévisible de sa famille politique aux élections européennes, la publication de son dernier livre en date, intitulé “Passions”, intervient surtout après l’inexorable rejet de son ultime recours dans une affaire de corruption présumée de Gilbert Azibert, un des plus hauts magistrats français. Nicolas Sarkozy, alias “Paul Bismuth”, s’offre ainsi une tribune médiatique d’envergure avant les vacances d’été, propices à l’oubli.

Dans “Passions”, l’ancien président de la République évoque avec un ton assez libre la première partie de sa vie politique. Selon les “bonnes feuilles” publiées par Le Point, Nicolas Sarkozy se fend d’une plume aiguisée pour s’en prendre à des personnalités politiques, comme François Fillon, Dominique de Villepin, François Hollande ou Jacques Toubon. Le mari de Carla Bruni montre en revanche de l’empathie à l’égard du couple Macron et s’épanche également sur sa vie privée en revenant notamment sur son divorce avec Cécilia.

Et si son entourage insiste autant auprès des journalistes pour marteler que c’est bien Nicolas Sarkozy qui a lui-même écrit ce livre, c’est sans doute pour tenter de faire oublier qu’il a régulièrement été soupçonné d’avoir délégué la rédaction de ses ouvrages à des “ghost-writers”, ces auteurs chargés d’écrire un texte à la place du signataire, comme le montre notre montage vidéo, alors qu’il affirmait en 2012 n’avoir pas “pas voulu d’un livre écrit par d’autres”.

Source : Huffingtonpost

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...