PARTAGER

Sputnik France a reçu le policier et lanceur d’alerte Alexandre Langlois. À la tête du syndicat contestataire Vigi, celui qui s’est dit «suspendu sur ordre de Castaner» a pris la plume pour dénoncer «les dérives» de la maison police France avec le livre «L’ennemi de l’Intérieur». Entretien.

Truquage des chiffres de la délinquance, ordres illégaux, corruption, syndicats majoritaires proches du pouvoir… Alexandre Langlois, policier et secrétaire général du syndicat Vigi, dépeint un tableau sombre de la police nationale. Avec L’ennemi de l’intérieur, dérives et dysfonctionnements de la police nationale, aux éditions Talma Studios, le lanceur d’alerte lâche de véritables bombes. D’après lui, la police nationale est malade. Il s’en prend avec virulence à ses dirigeants qu’il juge responsables d’une situation qui a conduit 59 policiers à s’ôter la vie en 2019.

Le policier revient longuement sur la problématique du maintien de l’ordre lors des manifestations de Gilets jaunes, l’affaire Benalla ou encore les nombreux combats juridiques que mène son syndicat. D’après lui, il y a urgence à refonder la maison police France. Celui qui dit «déranger le pouvoir politique» au nom de son syndicat a répondu aux questions de Sputnik France.

Source : Sputnik France

Publicité