PARTAGER

Patriote Info : Que vous soyez pour ou contre le transhumanisme importe peu.
Vous n’y aurez pas le droit.

Seules les élites, ou considérées comme telles, pourront accéder à ces technologies afin de dominer le troupeau humain. La fracture sera telle qu’une contre société s’établira en parallèle de cette dystopie.

Cette société en gestation a d’ailleurs déjà été montré par Hollywood dans le film Elyseum.

Sci-fi socialism': New Matt Damon movie Elysium predicts future where Earth is just overcrowded slums | Daily Mail Online

Vous aurez d’un côté les élites toutes puissantes dans un environnement prospère et à l’abri du malheur, et de l’autre une société d’esclaves survivants tant bien que mal, aux racailles ou aux milices du pouvoir, dans des zones de non droit.

C’est d’ailleurs à cela que ressemble de plus en plus notre pays.


Article JeMinformetv.com du 18/11/2020

Le grand reset, la marche vers le transhumanisme

En marge d’une grande conférence d’affaire à Chicago le mondialiste Klaus Schwab a clairement indiqué que le transhumanisme fait partie intégrante de « La grande remise à zéro » insistant sur le fait que  la quatrième révolution industrielle « conduirait à une fusion de notre identité physique, numérique et biologique », une idée qu’il a documenté dans son livre.

Cette quatrième révolution industrielle est principalement basée sur le démantèlement du système capitaliste actuel en faveur d’un régime technocratique plus centralisé qui entraînera une baisse du niveau de vie, une diminution de la consommation de carburant, une réduction des libertés civiles et une automatisation accélérée des emplois.

Schwab a ensuite expliqué comment son livre, « Shaping the Future of The Fourth Industrial Revolution », a été particulièrement populaire en Chine, en Corée du Sud et au Japon, l’armée sud-coréenne en ayant acheté à elle seule 16 000 exemplaires.

Dans ce livre, Schwab explique avec enthousiasme comment la technologie à venir permettra aux autorités de « s’immiscer dans l’espace jusqu’ici privé de notre esprit, en lisant nos pensées et en influençant notre comportement ».

Il poursuit en prédisant que cela incitera les forces de l’ordre à mettre en place des programmes de pré-criminalité de type « Minority Report».

« Au fur et à mesure que les capacités dans ce domaine s’amélioreront, la tentation pour les forces de l’ordre et les tribunaux d’utiliser des techniques pour déterminer la probabilité d’une activité criminelle, évaluer la culpabilité ou même éventuellement récupérer des souvenirs directement dans le cerveau des gens augmentera », a écrit Schwab. « Même le fait de traverser une frontière nationale pourrait un jour impliquer un scanner cérébral détaillé pour évaluer le risque de sécurité d’un individu ».

Schwab s’exprime également avec beaucoup de lyrisme sur le rêve utopique transhumaniste partagé par tous les élitistes, qui conduira finalement à la création de cyborgs humains.

Source jeminformetv.com

Publicité