PARTAGER

Patriote info : Pas de violon, pas de mise en scène larmoyante,  on est loin des montages hollywoodiens. La séquence est brute et ne chercher pas à susciter l’émotion. Mais l’émotion est pourtant là, sincère et douce, celle de deux hommes qui partagent les mêmes valeurs patriotes.

Jay Barrett, 44 ans, était en phase terminale de fibrose kystique et recevait des soins palliatifs au domicile de sa sœur, la conseillère municipale de West Haven, Bridgette Hoskie.

Bridgette Hoskie, une Démocrate, s’était servie des médias sociaux pour monter une campagne pour que Trump offre un geste de soutien à son frère. Le 6 mars 2019, le président exauce le voeu de Jay Barrett et l’appelle en direct pour lui apporter son soutien dans sa dernière lutte contre la maladie.

Hoskie a dit qu’elle appréciait l’aide de tous ceux qui ont tendu la main à la Maison Blanche au nom de son frère.

« Il a vraiment vécu l’une des meilleures semaines de sa vie la semaine dernière », a-t-elle déclaré. « Ce coup de téléphone était important pour lui.

Jay Barrett, qui pendant la plus grande partie de sa vie s’est considéré comme un indépendant, a voté pour le président Barack Obama en 2008, mais n’a pas aimé beaucoup de ses politiques, y compris l’Affordable Care Act.

Barrett a prétendu être tombé amoureux du style de Trump lors du lancement de sa campagne, et plus tard, à cause de ses politiques.

Après l’appel téléphonique de Donald Trump, c’est le fils de ce dernier Donald Jr. Trump qui appela Jay Barrett afin de l’assurer de son soutien et des ses prières. Ce que Jay Barrett rapportera l’avoir énormément touché.

Publicité