PARTAGER

Pascal Praud a raison, Macron vient de signer l’arrêt la mort de milliers d’entreprises et probablement de vies.

Mais vous comprenez les réanimations sont saturées de personnes asymptomatique un peu fatiguées. Alors il fallait bien réagir en envoyant une seconde vague de restrictions pour achever les entreprises déjà en sursis suite au premier confinement.

– Vous avez quoi monsieur ?
– Rien. Je me sens fatigué.

Un  patient qui sature les réanimations.

Publicité